Février Mars 2019

Jeudi 21 mars

 

Le temps passe et je vais de mieux en mieux. Je suis toujours sous antalgiques mais à moindre dose. Maintenant c'est la valse des changements de pansements tous les 2 jours et le début de la rééducation intensive.

Jai eu le droit à une belle attelle pour remplacer le pansement/plâtre/attelle post op et c'est bien plus agréable !

Depuis toutes ces années nous avons l'immense joie de rencontrer, cotoyer... partager des instants formidables avec nos fées.

Mais depuis 1 semaine nous sommes tristes car l'une de nos fées les plus fidèles, présentes...nous a quittés après des années de combat contre ce terrible et dévastateur crabe.

Repose en paix petite fée.

Nous battrons des ailes pour toi à présent et pour tes enfants.

 

Jeudi 14 mars

 

Nous voilà à 2 jours après l'intervention et on peut penser que le pire est derrière nous. 

Les journées de lundi et mardi ont été très éprouvantes. D'abord aller à la clinique et s'installer ce n'est pas un véritable moment détente. Même si en un sens finalement c'était presque comme un nuit d'hôtel avec le service en chambre. Il y a tout de même eu la douche au savon aseptisé mais qui sent l'hôpital.

Puis réveil à 6 h et une douche encore une fois au savon qui sent pas bon ! Papa, Julie et Supernova sont arrivés à 6h45. Nous avons attendu 45 minutes ensemble puis ils sont venus me chercher. Impossible de me suivre plus loin que la porte de l'ascenseur. Ma tête quand j'ai réalisé que je continuais seule...

Et puis ça a été l'attente pour mes supporters jusqu'à midi où je suis revenue un peu groggie. Un petit somme puis j'étais mieux. J'ai passé commande pour un repas de choix et puis redodo... Tout semblait aller bien et puis... La douleur est montée en flèche et ça a été terrible : j'ai vomi tant j'avais mal et puis des cris, des pleurs à vous retourner le coeur de ma Maman (Papa était déjà reparti avec Julie et c'est bien mieux qu'elle n'ai pas assité à cela !) de Supernova et Feeling encore présents mais qui s'apprêtaient à partir.

Pas question ensuite de ne pas me sédater en systématique et d'attendre que je dise avoir mal. Alors on m'a shootée, on m'a glacé le bras et ça a été !

Papa est revenu nous chercher mercredi matin et nous avons pu rentrer.

La nuit de mercredi à jeudi s'est mieux déroulée : Maman est venue me donner mes "calmants" et ma poche de glace.

Et puis aujourd'hui c'est plutôt encourageant mais ce soir je suis encore faiguée et je me plains, j'ai mal. Heureusement que les antalgiques existent !

On verra cette nuit mais on espère que le pire est derrière.

 

Dimanche 10 mars

 

Ce soir nombreuses sont les familles qui vérifient sacs et trousses, pensent à se coucher plus tôt et préparent avec plaisir les vêtements du lendemain pour gagner des précieuses secondes avant de reprendre avec ardeur le chemin de l'école.

Nous ce soir on va essayer de ne pas y penser.

Nous ce soir on va essayer de rêver.

Nous ce soir on va essayer de suspendre le temps.

Demain ce sera direction la clinique, direction la chambre d'hôpital, direction l'opération de mardi.

Nous ce soir on va essayer de ne plus y penser.

 

Samedi 9 mars2019

 

Hier nous avons fêté l'anniversaire de Maman. Il avait un goût un peu amer...

L'opération est pour dans 4 jours à peine et c'est la boule au ventre et moi sur les genoux qu'elle a soufflé ses (trop nombreuses) bougies.

Ce qui est sûr c'est que j'en parle beaucoup. Maman et Papa sentent bien que je grandis et comprends de plus en plus de choses. Mais ils sont rassurants (du moins ils ne laissent rien transparaître évidemment).

 

 

Mercredi 06 mars

 

Me voilà partie pour "2 nuits" chez Supernova et Feeling. Maman et Papa en profitent pour avancer dans l'organisation de la course, de leur travail mais aussi prendre de l'avance avant l'opération car après ils vont être aux petits soins pour moi !

J-6... Dur dur...

On essaie de profiter et de ne pas trop y penser. D'ailleurs on se raccroche aux événements plus gais comme Mathis qui s'est surpassé cette année au ski et qui a obtenu son blanchot ou comme Nathan et Sacha qui participent à un stage de rééducation en Belgique et pour qui il semble que les progrès sont déjà importants !

 

23 février au 03 mars

Cette première semaine de vacances a été extraordinaire !

Une recette parfaite pour des vacances réussies c'est de prendre des gens qu'on aime, le soleil et de mixer le tout !

On est parti aux 2 Alpes comme chaque année en faisant un "stop and go" chez les cousins de Maman à Lyon. Comme chaque année nous avons été reçus comme des rois et comme chaque année nous avons passé un moment exquis en compagnie de cette famille si éloignée et pourtant si proche.

Nous avons ensuite fait route au soleil ! Certes à la montagne mais sous le soleil radieux et plus que chaleureux. Pour dire nous pouvions prendre le café en terrasse en tee-shirt. Un truc de fou, un temps de printemps en février !

Nous avons donc retrouvé nos montagnes et j'ai fait la connaissance de Julien. Cette année Gilles qui s'est occupé de moi durant 3 saisons n'était pas aux 2 Alpes. Mais il avait pris soin de me confier à un collègue qui s'est avéré être super ! Merci Gilles.

J'ai donc suivi mes leçons particulières chauque jour. Celles-ci toujours aménagées pour ma fatigue et ma concentration. Et ça marche ! La volonté, l'envie, le plaisir aussi... Tout était réuni pour me surpasser.

Quelle ne fut pas la joie de mes parents, de Julie, de Supernova et Feeling quand ils m'ont vu prendre le téléski toute seule ! Oui oui toute seule. Bon ce n'est pas le plus difficile des téléskis, la pente est minimale, la vitesse très douce mais tout de même : j'attrape la perche, la déclenche et file jusqu'en haut où toutefois j'avoue qu'une fois sur 4 il me faut l'aide d'un adulte pour bien décrocher. Et puis j'enchaîne les virages toute seule aussi et sans tomber et sur une dizaine facile ! Oui oui une dizaine sans m'arrêter. Ok la pente reste faible et l'environnement n'était constitué que de débutants comme moi et c'est très rassurant mais l'an dernier 3 virages au grand max ! Et puis je me déplace beaucoup mieux les skis aux pieds.

Et c'est donc tout naturellement que j'ai eu mon flocon ! Il va falloir que je le renforce j'en suis consciente. C'est un petit flocon qui deviendra boule de neige je vous le dis ! Et comme l'a dit Julien (qui a déjà travaillé avec une jeune fille hémiplégique) il n'exclut pas du tout que je puisse d'ici quelques saisons obtenir ma première étoile... Ca laisse rêveur !

Je vous passe les glissades en luge et même une énorme bataille de boules de neiges car samedi des gros flocons se sont invités l'après-midi pour nous permettre de clôturer notre séjour.

Img 3106

        Img 3179    Img 3182     Npok8890

 

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire